ogives Grammont

retour accueil


10.4°C
Partiellement nuageux

Drapeau anglais

Fours à chaux et ancienne mine de houille – Chantonnay

L’association le « Réveil du patrimoine » a entrepris de révéler au public son passé industriel. Elle a notamment réalisé un film et a fait visiter les anciens fours à chaux lors des Journées du Patrimoine. Ces fours sont maintenant la propriété du Conseil Général.

Four à chaux de l'Aubraie St Vincent sterlanges

Découverte en 1750, la houille a été exploitée entre 1839 et 1869 près du Temple et de la Tabarière au sud de Chantonnay. De cette exploitation, il reste aujourd’hui deux terrils, le bureau de l’ancienne mine et des traces d’excavation.

La houille (le charbon) était transportée vers les fours à chaux tout proches pour servir de combustible à la cuisson du calcaire, extrait de carrières du bassin de Chantonnay. Mines et fours à chaux appartenaient à la même société.

Parmi ces fours, les Cinq Fours construits en 1848, situés à environ 1 km au nord de la mine du Temple sont bien conservés. Ils forment ainsi un ensemble sans doute unique qui fait penser à des fortifications médiévales. Les Cinq fours ferment à la fin du XIXème et 3 seulement subsistent.

Il y eut d’autres fours à Chantonnay au Pont Corne (quelques vestiges à peine visibles), à l’Eolière (plus aucune trace) .

Films documentaires sur le passé industriel et rural du Pays de Chantonnay depuis 1868, réalisés en 2001 par Luc Brusseau : ‘De la mine au four et du Four au moulin’. DVD en vente à l’Office de Tourisme.

Association Réveil du Patrimoine Mme Marie-Antoinette VINCENDEAU

Infos pratiques

Comment s’y rendre ? Au départ de Chantonnay, prendre direction St Philbert du Pont Charrault. Continuer jusqu’à la sortie du bourg et prendre à gauche juste avant un petit pont.

Cinq Fours : propriété du Conseil Général, visibles de l’extérieur.