ogives Grammont

retour accueil


2.3°C
Partiellement nuageux

Drapeau anglais

Abbaye de Trizay

L’abbaye de Trizay est construite au cours du XIIème siècle selon l’esprit défini par la règle de Saint Benoit. L’église abbatiale existe toujours ainsi que la salle capitulaire. Le bâtiment du XVIIIè, le plus imposant, fut édifié pour loger les moines.

abbaye de Trizay

L’abbaye de Trizay est construite au cours du XIIème siècle selon l’esprit défini par la règle de Saint Benoit : simplicité et humilité, majesté des volumes et absence de couleurs. Elle a souffert des Guerres de Cent ans et des Guerres de Religion. L’église abbatiale existe toujours ainsi que la salle capitulaire. Le bâtiment du XVIIIè, le plus imposant, fut édifié pour loger les moines.

 

L’église abbatiale en calcaire enduit, est aujourd’hui moins élevée qu’au XIIè s. Sa façade est encadrée de deux contreforts, le portail de style poitevin est orné de trois archivoltes formant voussures et se prolongeant par des colonnes engagées. La façade est le seul vestige de l’église endommagée pendant la Guerre de Cent Ans et les guerres de religion. En 1764, le nouvel Abbé de Trizay décide de rétablir la vie monastique, il répare le chœur pour qu’il serve de chapelle. Il fait construire un grand logis parallèle à l’église en 1770. Le fronton de la façade sud indique DLBP ANNO 1770. Quand éclate la Révolution, les travaux ne sont pas achevés.

La salle capitulaire est remarquable et date du XVè. Deux colonnes centrales soutiennent à l’origine des voûtes d’ogives formant deux nefs  de trois travées. Les piliers et la voûte se sont écroulés lors des destructions des Guerres de religion. La porte et les deux fenêtres ouvrant sur la cour sont enrichies de plusieurs voussures à double face.

Une eau-forte d’Octave de Rochebrune de 1866 permet de reconstituer le bâtiment de la salle capitulaire tel qu’il était encore visible au début du XXè siècle.

Des bâtiments ont disparu depuis longtemps ou même assez récemment : moulin, colombier, petites et grandes écuries, chapelles latérales, grange basse, et ceux qui restent ont, à l’exception de l’aile conventuelle et du choeur de l’église, perdu de leur hauteur d’origine.
Pourtant l’ensemble reste imposant, et l’abbaye a été inscrite en 1989 à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

 

Infos pratiques

Site privé, visite sur rendez vous, contact : Mr Patrick Cottencin.

Abbaye de Trizay – 85480 Saint Vincent Puymaufrais – Bournezeau

blog www.abbayedetrizay.blogspot.com